Archives de Tag: serial killer

Too loose*

C’est marrant comme les faits divers agitent les gens. Le tueur de Toulouse, par exemple, agite beaucoup de monde. Le consensus populaire est sur l’horreur de la pédophobie sous-jacente, même si il a  tué des juifs parce qu’ils étaient juifs, des arabes parce qu’ils étaient arabes, des soldats parce qu’ils étaient soldats et j’en passe. Idéalement, il faudrait que le type soit descendu par les forces de l’ordre sans autre forme de procès, ce qui laisserait le plus grand nombre dans la douce amère illusion de Calimero : il nous en veut, « c’est vraiment trop injuste ».

Bien sur, avec un peu de recul on attendrait que les enquêteurs enquêtent, que les experts expertisent, voir que les juges jugent. Mais qui se souvient de Ligonnès? Les médias et le public aiment le sang chaud. Toutes les explications, tous les commentaires sont discutés et rapprochés de la quasi-absence de faits.

Je n’ai vu personne évoquer une croisade contre la surpopulation qui pourrait conduire le tueur au blanc destrier mécanique à éliminer des mioches.
Je n’ai pas non plus entendu les chantres de l’anti-américainisme conspuer l’atlantisme de notre plus petit diviseur commun. Pourtant, ce tueur en série semble avoir le profil de ces chancres qui se développent sur le pourrissement du rêve américain…
D’un autre côté, certains remarquent narquois qu’après la tuerie d’Oslo, les autorités avaient promis de punir le fascisme en développant encore plus les libertés individuelles, alors que la France réagit en passant le dispositif vigipirate à l’écarlate. Certes, c’est le plus haut niveau jamais atteint, mais cela ne semble pas si bête, tant que le serial killer court toujours. Le vrai problème du plan vigipirate c’est que le niveau monte souvent mais que je n’ai pas souvenir d’avoir jamais entendu parler d’une révision à la baisse!

* = pas assez serré

Poster un commentaire

Classé dans Si je peux me permettre... -- Et il se trouve que je peux! -- D'ailleurs je me permets.