Archives de Tag: enfants

Elles ne tournent pas rond

Je ne suis pas un orientaliste émérite. Merci donc de me le signaler si je me méprends sur une civilisation dont je connais mal les codes. Tenez, même en français, il paraît que la Mecque n’est plus assez vers l’orient pour justifier l’emploi du terme orientaliste…

De ce que j’en ai compris, le coran explique que quand elle devient pré-pubère, une petite fille se détraque. C’est du surtout à la modification de ses hormones. Comme une roue de vélo, on dit alors que celle qui ne tourne pas rond est voilée. On la bâche alors pour que les autres ne le voient pas.
Il y a plus de sagesse qu’on ne veux bien généralement l’admettre là dedans. C’est vrai que les filles font n’importe quoi, surtout à partir de la puberté. Et s’il est bien naïf de croire qu’une bâche peu rendre invisible, elle est plus là pour jouer un rôle symbolique que pour faire disparaître un corps qu’on aurait pu aussi bien balancer dans un étang.
Blagues à part, le tchador étant l’apanage des jeunes filles pubères, vous imaginerez peut-être ma stupeur en croisant ce matin un père qui accompagnait à l’école ses deux filles de 5 et 7 ans maximum, entoilées jusqu’ au menton par en bas et jusqu’aux sourcils par en haut. Depuis, je cherche désespérément une explication et j’en ai trouvé deux possibles.

Ce type ne sait peut-être pas lire l’arabe. Un bon musulman devrait bien sur le lire assez pour lire le coran tous les jours que dieu fait, mais comme c’est difficile, ce monsieur s’est dit qu’il serait toujours un moins mauvais pratiquant s’il imposait à la maison les déguisements qui lui paraissent appropriés. En somme, on a de la chance qu’il se balade en pyjama et bonnet: il aurait un tout petit peu moins bien compris, il se serait promené en burqa.
Ou alors, il sait bien que le voile est là pour protéger les filles de la convoitise. En effet, qui a envie de baiser un sac? S’il convoite lui même ses filles, il les estime peut-être convoitables. Il aura alors choisi de les abriter de cette façon.

On ne saura de toute façon jamais. Et je me fous un peu de la façon dont ces filles sont habillées, elles sont trop jeunes pour moi…

Publicités

Poster un commentaire

Classé dans Si je peux me permettre... -- Et il se trouve que je peux! -- D'ailleurs je me permets.