Politique, t’es foutue: les idées sont à la rue

Pour ceux qui l’ignorent, je suis contre le mariage civil, car je ne crois pas que ce soit à l’état de définir de façon normative le sens d’une union, et les engagements qui la constituent. J’avais développé ce point . Je ne suis donc ni pour ni contre le mariage pour tous, dans la mesure ou les positions des deux camps me paraissent également sujet à caution. Je ne suis pas nécessairement bloqué sur ma position, mais les gens qui ont prêché pour l’un et l’autre camp ont failli à me convertir à l’intérêt du mariage civil.

Il n’y a pas débat. il y a des bas et jamais de haut.

Je récuse aussi l’opinion couramment exprimée dans les médias que la société française est traversée par un « débat » sur le sujet. Quand les gens se rangent à une position dogmatique puis cherchent à la justifier par des arguments, on ne peut parler de débat. La pertinence même d’invoquer le concept d’idée est déjà discutable. Objectivement, on assiste plutôt à un truc qui relève de l’échange d’invectives. Dans cette atmosphère délétère, certains se demandent s’il est pertinent d’en parler à l’école. La réponse de tous à cette question est simple: chacun a intérêt à ce que l’école convertisse les élèves à sa position et n’offre pas une tribune à l’autre camp pour prêcher sa position. Tous ce qu’on envisage c’est de déplacer (ou pas) l’échange d’invective dans les écoles.

« Mourir pour des idées, c’est bien beau mais lesquelles ? » G. Brassens

S’il faut (ré?)inventer le débat, l’école serait peut-être le bon endroit pour ça. Elle pourrait former des générations entières à débatte et créer dans la société les condition d’un dialogue qui ne serait pas inévitablement un dialogue de sourds.Les élèves sont plus malléables que les adultes qui ont déjà épousé une cause. Ils pourraient être formés à penser. D’une manière générale, c’est à l’école qu’on peut construire des utopies. Mais je n’ai pas suffisamment la foi pour affronter ce moulin à vent.

Publicités

Poster un commentaire

Classé dans Si je peux me permettre... -- Et il se trouve que je peux! -- D'ailleurs je me permets.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s