Les conversations stériles se reproduisent

D’aucuns se souviennent peut-être d’une polémique absurde que j’avais pointé du doigt dans les débuts de ce blog.
Les déplacements en avion de François Fillon étaient critiqués par des gens qui se focalisaient sur le coût du dispositif, en éludant soigneusement le point de vue sécuritaire qui justifie pleinement la mesure. Dès le soir de son élection, c’est François Hollande qui a été visé par des critiques similaires.

Il aurait pu laisser les ânes braire, mais non: il lui faut être « normal ». Et il prend donc le train.
Alors au risque de me répéter, dans l’éventualité ou quelqu’un voudrait s’en prendre à la France, le président est une cible de choix. Je ne pense pas nécessairement à des intégristes « musulmans d’apparence » mais plutôt à des séparatistes corses ou des guignols avec une swastika tatouée sur la fesse. Foutez le président dans un train, vous exposez le train. Il serait peut-être judicieux qu’on explique à Hollande que même ses adversaires ne veulent par qu’il soit au prochain attentat une « victime normale ».

Comme si on était pas assez emmerdés avec les alzheimer qui oublient leurs courses dans châtelet, et les gens qui perdent une valise de linge sale à montparnasse…

Publicités

Poster un commentaire

Classé dans Si je peux me permettre... -- Et il se trouve que je peux! -- D'ailleurs je me permets.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s